S’informer, s’engager, se libérer

« S’informer, s’engager, se libérer »

À l’origine, le sexe de la femme était un lieu d’accueil, un Temple Sacré où l’homme venait adorer, prier, s’offrir… Quel honneur c’était pour lui d’être accueilli ainsi par la femme amoureuse, dans le Saint des saints, au pied de la fontaine où il pouvait boire et recevoir son don de vie.

Aujourd’hui, à cause de ce long conflit (l’Histoire) qui a séparé l’homme et la femme il est devenu très difficile pour elle d’accueillir l’homme. Des millénaires de sexualité mécanique et inconsciente ont eu pour conséquence de fermer les portes du temple pour le plus grand malheur de tous.

En ces temps de grands changements, nous avons collectivement – hommes et femmes – une opportunité en OR de réconcilier ces deux parties blessées de l’humanité. Et pour y arriver, point de solution globale qui viendrait d’en haut. Non, je crois que c’est plutôt de chacun, un couple à la fois, que viendra notre salut.

Je ne vous cacherai pas la vérité en vous disant que c’est là une tâche facile… Au contraire, cela demande un engagement de tous les instants, une volonté sans faille et commune d’aller littéralement au-delà de tous ces écrans qui vous cachent l’un à l’autre.

La bonne nouvelle : c’est possible, et vous pouvez commencer maintenant ! Il y a bien des chemins me direz-vous. Autant qu’il y a de couples que je vous répondrai… Je vais quand même vous partager le nôtre en espérant que cela puisse vous inspirer à trouver celui qui vous convient le mieux.

Je parle souvent de l’aspect guérisseur de la sexualité consciente. Je ne vous demande pas de me croire sur parole, c’est un fait que vous pourrez vérifier par vous-même en vous y engageant. Tout d’abord il faut se documenter. Il existe plusieurs bons ouvrages* qui permettent de se déconditionner et de poser un regard neuf sur la sexualité.

Ensuite, ça prend un engagement des deux amants. Je vous conseille de vous engager simplement à faire toujours de votre mieux en gardant à l’esprit que ce mieux est variable dans le temps, pas toujours constant. Cela évite de sombrer dans la culpabilité quand notre mieux vole au ras des pâquerettes.

Aux femmes j’aimerais dire ceci : Vous êtes nombreuses à attendre cet homme-conscient qui viendra porter en vous sa puissance bienfaitrice et ouvrir d’un regard les portes de votre Temple Sacré. En réalité, malgré tout le travail personnel que vous pouvez avoir fait de votre côté, la partie qui se fait en couple partira quand même de la ligne 0.

L’univers étant ce qu’il est, il est plus que probable que vous rencontriez un homme qui parte lui aussi du début-à-faire-ensemble. Un homme blessé, tout comme vous l’êtes et qui aura besoin de tout son courage et sa présence pour s’engager avec vous sur ce chemin.

Aux hommes j’aimerais dire ceci : Vous êtes nombreux à vouloir davantage de sexualité (en qualité et en quantité) et à souffrir du « non » répété de la femme. La bonne nouvelle c’est que ce à quoi la femme dit non peut vraiment se dépasser pour peu qu’on y mette son énergie et surtout son cœur.

* Voici quelques ouvrages qui pourraient vous aider :
– Faire l’amour de manière divine – Barry Long »
– L’extase sexuelle – Diana Richardson
– Slow Sex – Anne et Jean-François Descombes

Nous offrons aussi, Julie et moi, de l’accompagnement personnalisé en personne ou à distance (Skype).

Merci de votre présence sur cette page et bonne route à tous !

~Jean-Philippe Ruette
Au-delà des écrans


logo facebookS’informer, s’engager, se libérer