« AU CŒUR DE LA SEXUALITÉ : avec ou sans mouvement ? »

Si vous avez été en couple assez longtemps, vous savez ce qui arrive le plus souvent au-delà de la période « lune de miel » : la sexualité s’étiole lentement et finit par devenir une source de frustration tant pour elle que pour lui. Au bout d’un certain temps, les amants n’arrivent tout simplement plus à se rejoindre, à connecter ensemble.

Chassés du paradis perdu, ils errent alors à la recherche de cette mystérieuse connexion perdue qui n’en finit plus de leur échapper. C’est ce que nous avons vécu comme tellement de couples. Heureusement, nous avons fini par découvrir que la sexualité conventionnelle (celle que nous pratiquons tous par défaut), est un puissant facteur de déconnexion. Par bonheur, il est possible de la transformer pour qu’elle puisse enfin nous rapprocher, nourrir la connexion et nous aider à remettre l’amour en circulation.

Avec ou sans mouvement ?

Il existe une complémentarité naturelle entre l’homme et la femme. Biologiquement, nos corps sont faits pour se compléter parfaitement, pour s’épouser. Hélas, parce qu’elle ne respecte pas le rythme de la nature, la sexualité conventionnelle ne permet pas aux amants de réellement goûter à cette délicieuse complémentarité.

Se permettre de ralentir voire même d’arrêter complétement le mouvement pour une minute ou même quelques-unes, permet aux amants de redécouvrir cette complétude, cette circulation d’amour qui est déjà présente en nous sans qu’il n’y ait rien à faire pour en profiter. En fait, elle est gratuite, sans effort et ne demande qu’à être encouragée !

S’offrir une pause, permet aux amants de tourner leur regard vers l’intérieur et d’avoir l’espace pour ressentir ce qui se passe en eux dans leurs profondeurs. Là, il devient plus facile de rencontrer cet Océan silencieux, cet espace de communion que nous cherchons tous. Avez-vous déjà eut l’impression de vous regarder vous-même à travers les yeux de l’être aimé ?

Évidemment le but n’est pas de passer d’un extrême à l’autre ! Le mouvement aussi peut être délicieux. Par expérience je sais qu’il l’est surtout quand il est ancré dans le moment présent, quand il respect le rythme de l’univers, quand il épouse les battements de nos cœurs, quand il est connecté à notre respiration, quand il suit les vagues de la vie…

AU CŒUR DE LA SEXUALITÉ est donc un voyage que nous vous proposons pour découvrir une nouvelle façon de danser, de faire l’amour tout en étant étroitement reliés, cœurs et corps enlacés, une invitation à intensifier cette délicieuse connexion que vous partagez avec l’être aimé et qu’il est si bon de cultiver.

Québec : 19 au 22 mars
France : 4 au 7 juin
audeladesecrans.com/au-coeur-de-la-sexualite

~Julie Tremblay et Jean-Philippe Ruette